• CORONA

     

    A peine né, le voilà qui vole de ses propres ailes

    On le cite, on le nomme, on le décrie, on le craint

    Avec sa tête couronnée, il a conquis le monde entier

    Alexandre, César, Napoléon et même Hitler,

    Ne sont que de piètres conquérants

    Face à cet envahisseur

    Qui maîtrise l’art du camouflage

    Sans tambour ni trompette

    Il franchit toutes les frontières

    Anéantit les faibles, les non armés

     

    Quelle tactique face à ce despote

    Qui s’invite en tous lieux

    Et frappe ses victimes

    Sans bombe ni fusil ?

    Tout l’univers tremble et vacille

    La terre va-t-elle s’arrêter de tourner ?

    Impossible de conclure avec lui

    Un pacte de non agression

    Sans foi ni loi

    Il se moque de l’argent

    La bourse ou la vie…

     

    D’où vient-il ?

    Où va-t-il ?

    Que veut-il ?

     

    Mystère

    Mais tout comme Achille et son tendon

    Corona succombera

    D’une rage de dents !

     

    Le mal d’amour…

    Dany

     

     

    « L'âne chargé de punch et l'âne chargé de faissellesAu bout de quelle éternité ? »

  • Commentaires

    1
    cognac en poesie
    Samedi 25 Avril à 19:53

    Si tu pouvais dire vrai Dany !!!!( gaby)

    Il est vrai que les poètes sont bien souvent des lanceurs d'alerte !!!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :